Rousseau

• « L’insoutenable légèreté de l’être. Les errances de la conscience dans les Rêveries du promeneur solitaire », Studi Filososofici, 2015, XXXVIII, p. 139-156.

• « Rousseau et la critique de l’économie politique. Lecture du livre III d’Emile », in L’Economie politique et la sphère publique dans le débat des Lumières, Jesús Astigarraga et Javier Usoz (éd.), Madrid, Collection de la Casa de Velázquez (135), 2013, p. 125-140.

• « Y a-t-il un gardien des promesses ? L’hétéronomie de la conscience dans l’Émile », in Penser l’homme, C. Habib et P. Manent éds., Paris, Classiques Garnier, « L’Europe des Lumières », 2013, p. 167-182.

• Vérité et Subjectivité : des Essais aux Rêveries », Annales de la Société Jean-Jacques Rousseau, tome 50, 2012, Genève, Droz, 2012, p. 321-350 (en collaboration avec Sylvia Giocanti).

• « De Diderot à Rousseau : la double crise du droit naturel moderne », in Rousseau, Du contract social, ou Essai sur la forme de la République (Manuscrit de Genève), B. Bachofen, B. Bernardi, et G. Olivo éds., Paris, Vrin, 2012, p. 141-153.

• « “Mais moi je n’ai point de jardin”. La leçon sur la propriété d’Emile », in Eduquer selon la nature. Seize études sur Emile de Rousseau, C. Habib éd., Paris, Editions Desjonquères, 2011, p. 26-37.

• « Modernités de Rousseau », Lumières, premier semestre 2010, n°15, p.7-16

• « Rousseau : l’honneur au tribunal de l’opinion publique », in Penser et vivre l’honneur à l’époque moderne, H. Drévillon et D. Venturino éds., Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011, p. 127-142.

• « Rousseau : éthique et économie. Le modèle de Clarens dans la Nouvelle Héloïse », Cahiers d’économie politique, numéro spécial : « Rousseau. Philosophie et économie », Paris, L’Harmattan, 2007, p. 27-53.

• « Rousseau et la critique de l’économie politique », dans Rousseau et les sciences, B. Bensaude-Vincent et B. Bernardi éd., Paris, L’Harmattan, 2003, p. 237-256.

• « Le Projet de paix perpétuelle : de Saint-Pierre à Rousseau », in Principes du droit de la guerre, Ecrits sur le Projet de Paix Perpétuelle de l’abbé de Saint-Pierre, B. Bachofen et C. Spector dir., Paris, Vrin, 2008, p. 229-294.

• « Les principes de la liberté politique et la Constitution d’Angleterre », dans La Religion, la Liberté, la Justice. Un commentaire des « Lettres écrites de la Montagne » de Rousseau, B. Bernardi, F. Guénard et G. Silvestrini éd., Paris, Vrin, 2005, p. 193-210.

• « Droit de représentation et pouvoir négatif : la “garde de la liberté”, dans la Constitution genevoise », dans La Religion, la Liberté, la Justice. Un commentaire des « Lettres écrites de la montagne » de Rousseau, B. Bernardi, F. Guénard et G. Silvestrini éd., Paris, Vrin, 2005, p. 155-172.

• « De Rousseau à Smith : esthétique démocratique de la sensibilité et théorie économiste de l’esthétique », dans La Valeur de l’art – Exposition, marché, critique et public au dix-huitième siècle, J. Rasmussen éd., Paris, Champion, « Les Dix-huitièmes Siècles », 2009, p. 215-244.

Radio : http://www.franceculture.fr/personne-celine-spector
 

Laisser un commentaire